Coronavirus
 14.11.2020, 12:00

Covid-19: "Je ne fais que pleurer", témoigne la crêpière du Locle

Premium
chargement
Laurence Pellaton, de la crêperie le Lion d'Or au Locle, photographiée le 9 avril 2020.

Coronavirus Les indépendants nous avaient confié leurs inquiétudes en avril. Parmi eux, Laurence Pellaton, tenancière de la crêperie Le Lion d’or, au Locle, a dû licencier quasi tous ses employés.

«Je ne fais que pleurer…» Elle est lourde de larmes, cette deuxième vague, pour Laurence Pellaton, tenancière de la crêperie Le Lion d’or, au Locle, qui nous avait confié ses craintes mi-avril.

Fin octobre, elle a dû se résoudre à licencier trois de ses quatre employés. «Même si on avait pu rester ouvert, à partir du moment où il fait trop froid pour manger en terrasse et que nous sommes limités à 18 personnes à l’intérieur, je...

À lire aussi...

CoronavirusCovid-19: «S’il ne neige pas, c’est la catastrophe», souligne un commerçant de La BrévineCovid-19: «S’il ne neige pas, c’est la catastrophe», souligne un commerçant de La Brévine

CoronavirusCovid-19: «On essaie de survivre mais je pense qu’on ne va pas y arriver», avoue un imprimeur du LocleCovid-19: «On essaie de survivre mais je pense qu’on ne va pas y arriver», avoue un imprimeur du Locle

CoronavirusCovid-19: «C’est épuisant et démoralisant», raconte un garagiste locloisCovid-19: «C’est épuisant et démoralisant», raconte un garagiste loclois

SolidaritéElle fait la promotion d’artisans neuchâtelois pour un Noël 100% localElle fait la promotion d’artisans neuchâtelois pour un Noël 100% local

Top