Coronavirus
  28.04.2020, 00:01
Lecture: 4min

Coronavirus: le message de Daniel Koch suscite autant de joie que de perplexité

Premium
chargement
Pour Daniel Koch, «les enfants doivent être amenés chez les grands-parents par leurs parents, il y aura donc  des contacts entre générations»...
Par ariane gigon

PROTECTION Selon le délégué au Covid-19 de l’OFSP Daniel Koch, les grands-parents peuvent prendre leurs petits-enfants dans leurs bras, mais pas s’en occuper. Le message n’est pas très clair et a suscité quelque perplexité.

Daniel Koch, le «Monsieur Corona» de la Confédération, a probablement suscité autant de joie que de perplexité hier: l’annonce selon laquelle les grands-parents peuvent de nouveau prendre leurs petits-enfants dans leurs bras a été suivie d’un «mais»: dans les bras oui, mais pas davantage. Garder les bambins reviendrait à prendre trop de risques en raison du contact avec les parents.

Pourquoi autoriser ces contacts? «Nous disposons d’une étude montrant que les...

À lire aussi...

MédiasCoronavirus: comment protéger les jeunes des fake news?Coronavirus: comment protéger les jeunes des fake news?

DÉCONFINEMENTCoronavirus: les milieux économiques exigent la réouverture rapide de tous les commercesCoronavirus: les milieux économiques exigent la réouverture rapide de tous les commerces

GénérationsCoronavirus: les grands-parents peuvent à nouveau étreindre leurs petits-enfants, selon Daniel KochCoronavirus: les grands-parents peuvent à nouveau étreindre leurs petits-enfants, selon Daniel Koch

Top