Coronavirus
  03.04.2020, 11:32

Coronavirus: «le consensus helvétique n’est pas la solution pour une crise de cette ampleur», selon un spécialiste en microbiologie

Premium
chargement
Patrice Nordmann, spécialiste de virologie-bactériologie: «Le tableau de l’épidémie actuelle rappelle la grippe espagnole.»
Par Jean Ammann

Pandémie Spécialiste en microbiologie, Patrice Nordmann dénonce les mesures trop molles de la Suisse. Il opterait en faveur d'une mise en quarantaine stricte, à l’écart de la population, pour les personnes testées positives. A l'image de la Corée du Sud ou à Singapour

Professeur à l’Université de Fribourg, Patrice Nordmann, spécialiste de bactériologie-virologie médicale et moléculaire, connaît bien les épidémies. En 2010, il a appartenu à un groupe de travail – «task force», selon le jargon – chargé, par le gouvernement français, de lutter contre la grippe H1N1. Il plaide pour une mise en quarantaine stricte des malades atteints de Covid-19, un virus...

À lire aussi...

SantéOlivier Plachta et Jacques Donzé (RHNE): «Nous avons multiplié par cinq nos capacités»Olivier Plachta et Jacques Donzé (RHNE): «Nous avons multiplié par cinq nos capacités»

ReportageAu cœur des soins intensifs à Neuchâtel: «Nous devrons peut-être décider des meilleures chances de survie»Au cœur des soins intensifs à Neuchâtel: «Nous devrons peut-être décider des meilleures chances de survie»

COVID-19Coronavirus: Afrique, le scénario catastropheCoronavirus: Afrique, le scénario catastrophe

Top