Coronavirus
 03.04.2020, 18:04

Coronavirus: la police neuchâteloise veillera au grain au Creux-du-Van

chargement
Il faut éviter de se rassembler à plus de cinq au Creux-du-Van, comme partout ailleurs.

Pandémie Les autorités neuchâteloises renforcent la prévention face au coronavirus. Les forces de l’ordre surveilleront les sites touristiques.

«On a envie d’apéritifs, on a envie de se retrouver… Mais non, faut qu’on reste à la maison!» Ce message de prévention du Coronavirus est tiré d’une vidéo diffusée ce vendredi sur les réseaux sociaux. Il est porté par dix personnalités neuchâteloises du sport et de la culture, qui ont répondu à l’appel du Conseil d’Etat. La préoccupation, exprimée ce même jour par le conseiller fédéral Alain Berset également, est d’éviter que les gens baissent la garde à la veille d’un week-end radieux.

A l’approche des vacances, les autorités neuchâteloises préparent une autre forme de sensibilisation. «Sur le modèle du Tessin, qui a invité la population à ne pas se rendre sur son territoire à Pâques», relève le conseiller d’Etat Alain Ribaux. «Nous craignons un brassage général, notamment dans les gorges de l’Areuse et au Creux-du-Van, des lieux qui plaisent beaucoup à nos amis Suisses alémaniques.»

«Nous serons plus sévères»

La police sera donc présente sur ces deux sites, mais aussi là où des attroupements pourraient se former. On pense aux rives du lac, aux jardins publics ou encore au cœur des villes. «Nous ne tolérerons pas qu’un groupe s’installe pour une grillade au Communal de La Sagne», cite en exemple Georges-André Lozouet, porte-parole de la police neuchâteloise. «Face à des rassemblements de plus de cinq personnes, nous serons plus sévères.»

Pour rappel, ceux qui ne respectent pas cette règle s’exposent à une amende de 100 francs. Une quinzaine ont été infligées le week-end dernier. Le Ministère public a pour sa part condamné six personnes à des amendes de 400 francs. En plus de se réunir en violation des prescriptions, ces individus faisaient du tapage.

Ambigu mais mieux comme ça

Georges-André Lozouet précise que si les gens n’ont pas le droit de se rassembler, ils gardent évidemment celui de se promener. «Nous en appelons au bon sens.» Alain Ribaux admet «la relative ambiguïté» du message adressé à la population. «Mais c’est une chance, car l’autre option serait un confinement strict.» Un tel régime serait «plus simple à gérer pour les autorités, mais pas souhaitable de mon point de vue».

«Comme responsable des sports, je suis sensible au fait que les gens bougent, d’abord chez eux», note le conseiller d’Etat. «Après, si l’on a besoin d’une respiration, ce n’est pas interdit. Mais il ne faut pas sortir pour rencontrer du monde.»

Alain Ribaux compte d’ailleurs profiter du week-end pour s’adonner à son heure de course à pied hebdomadaire: «Seul et en forêt».

L’info solidaire par l’équipe d’«ARCINFO»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction d’«ArcInfo» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PréventionCoronavirus: entouré de personnalités neuchâteloises, le Canton appelle à résister au beau tempsCoronavirus: entouré de personnalités neuchâteloises, le Canton appelle à résister au beau temps

SortiesCanton de Neuchâtel: il n’est pas interdit de se promener, mais il faut respecter les distancesCanton de Neuchâtel: il n’est pas interdit de se promener, mais il faut respecter les distances

ReportageCoronavirus: le Creux-du-Van et les gorges de l'Areuse pris d’assaut?Coronavirus: le Creux-du-Van et les gorges de l'Areuse pris d’assaut?

Top