Coronavirus
 26.06.2020, 08:57

Coronavirus: la crise sanitaire a fait exploser la télémédecine en Suisse

chargement
Les répercussions du coronavirus sur le recours à l’offre médicale sont majeures. (illustration)

Pandémie Pendant le confinement, la demande de services de télémédecine est montée en flèche. Les Suisses se sont mis en relation avec des médecins davantage par téléphone ou via internet, de peur d’être infectés en se rendant dans un cabinet médical.

La crise du Coronavirus a changé le rapport des Suisses avec la médecine. Pendant le confinement, la demande de services de télémédecine a explosé dans le pays. Les Helvètes se sont mis en relation avec des médecins davantage par téléphone ou via internet. Il faut dire que du 16 mars au 27 avril 2020, les interventions médicales non urgentes étaient interdites, et de nombreux établissements médicaux ont gardé portes closes.

Mais cette tendance s’explique aussi par la crainte des patients de se faire contaminer par le virus en se rendant dans un cabinet ou à l’hôpital. Pendant le confinement, les consultations par téléphone et Internet ont augmenté de 20 à 650%, selon  les résultats d’une analyse de Comparis.

Des augmentations observées

Ce sont surtout les nouveaux prestataires de télémédecine qui un connu un certain essor: chez les dermatologues enregistrés auprès de la start-up onlinedoctor.ch, le volume des consultations a bondi de 650% en l’espace de quelques semaines. 

Les prestataires établis ont également enregistré une hausse significative de la demande : chez medi24.ch, le volume d’appels a progressé de 50 % en moyenne par rapport à l’avant-crise. Chez santé24, la hausse atteint 30 %. Chez Medgate, enfin, c’est une augmentation de 20 % qui a été constatée aux mois de mars et d’avril.

Une grande satisfaction

Fait intéressant: ce sont avant tout des personnes affiliées à l’assurance de base sans le modèle Telmed qui ont eu recours à la téléconsultation. Felix Schneuwly, expert Assurance maladie chez Comparis, est convaincu que d’ici la prochaine échéance fixée pour le changement de caisse maladie, de nombreux assurés se tourneront vers le modèle Telmed.

A lire aussi : Santé: une plateforme de consultation médicale en ligne voit le jour en Suisse romande

Directeur opérationnel de Soignez-moi.ch, Romain Boichat est plus mesuré: «Je ne suis pas certain que les assurés vont se ruer sur les modèles de télémédecine car ceux-ci ne sont plus les meilleur marché depuis deux ans. Ces modèles basés sur le «gatekeeping» augmentent un peu les coûts par rapport à ceux des HMOs car les personnes sont obligées de passer par le call-center avant de pouvoir accéder aux soins. Elles appellent souvent plusieurs fois avant d’aller chez le médecin et cela augmente les frais inhérents à ces modèles», explique-t-il, précisant aussi que la part des personnes qui ont utilisé la télémédecine a augmenté naturellement parce qu’il n’était pas possible d’aller chez le médecin. 

Cette explosion de la télémédecine pendant le confinement a en tous les cas montré que bon nombre des problèmes de santé peuvent être traités directement par téléphone ou sur Internet. «Chez onlinedoctor.ch, cela concerne 87 % des cas, un taux qui a pu être maintenu durant le confinement», explique Comparis. De plus, il semblerait que la télémédecine donne grande satisfaction aux patients. Chez Soignez-moi.ch par exemple, 91 % des clients sont très satisfaits de leur consultation. Chez medi24.ch également, entre 94 et 95 % des clients indiquent être satisfaits, voire très satisfaits de la téléconsultation médicale. 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéMédecine: création de six nouveaux centres pour maladies raresMédecine: création de six nouveaux centres pour maladies rares

RechercheMédecine: une parade pour prévenir la résistance aux antibiotiquesMédecine: une parade pour prévenir la résistance aux antibiotiques

SantéCoronavirus: quel impact pourrait avoir la vague de chaleur sur la pandémie?Coronavirus: quel impact pourrait avoir la vague de chaleur sur la pandémie?

Top