Coronavirus
 04.04.2020, 05:30

Coronavirus et confinement: les bonnes idées du comédien Robert Sandoz

chargement
Paule Elise, 3 ans, s'invente de nouvelles cachettes.

Trois idées entre quatre murs Des armoires transformées en cabanes, un hamac sous une table et les Beatles plein tube… Chez le comédien Robert Sandoz, on vit le confinement comme une aventure au long cours. Troisième volet de la série d’«Arcinfo»: «Trois idées entre quatre murs».

Jeudi 1er avril, Robert Sandoz a pris ses fonctions de directeur du futur Théâtre du Jura, à Delémont. Un théâtre en devenir, dont le chantier est à l’arrêt. Même tarif pour ses spectacles, tous reportés. Quelle ironie pour le metteur en scène qui enchante les enfants avec sa pièce, «Cette année, Noël est annulé». En attendant, le comédien et sa compagne Laure réenchantent le confinement pour leurs trois filles de 2, 3 et 9 ans. Leurs suggestions.

1. On écoute «Une histoire et… Oli»

Pas toujours facile d’occuper des enfants âgés de 2 à 9 ans. Heureusement, il y a «Une histoire et… Oli» sur France Inter. Des contes imaginés et racontés par des auteurs tels que Chloé Delaume, Katherine Pancol, Zep, Delphine de Vigan, Guillaume Meurice…

«Comme nos filles ne vont pas toutes au lit à la même heure, ces podcasts sont pratiques et vraiment chouettes», relève Robert Sandoz. «Pendant qu’on en couche une, les autres écoutent tranquillement un conte. Une banque de données permet de retrouver facilement leurs récits préférés. Et ça marche à tout âge. La petite de 2 ans ne comprend pas tout, mais celle de 3 ans croche et l’aînée est encore intéressée. En plus, les enfants ne sont pas derrière un écran, l’absence d’images leur permet d’imaginer plein de choses.»

Comme plan B, Robert Sandoz recommande «Le Confin des contes» de Nicolas Turon. Chaque soir à 20h50 sur Facebook, le comédien français raconte une histoire imaginée avec sa fille Jeanne.

2. On joue les Indiana Jones à la maison

Photo de famille dans le hamac suspendu sous la table de la cuisine. Photo: Robert Sandoz

Les enfants et leurs parents se muent en explorateurs d’une terre à redécouvrir: leur maison. «On s’amuse à repenser toutes les activités de plein air pour l’intérieur», explique l’aventurier en pantoufles. Le hamac du jardin, accroché sous la table à manger, devient un repaire de pirates. Une armoire se transforme en cabane. Le hall d’entrée sert de terrain de pétanque. Le jeu consiste à trouver chaque jour une idée nouvelle.

Et pour varier les plaisirs, une autre idée qui «marche du tonnerre. Vous prenez des vieux habits, vous les découpez en lanières et sur une planche à clous, vous les tressez pour en faire des éponges ou des petits tapis selon la taille des planches.»

3. On met la musique à fond et on se gicle dans la baignoire

«Pour sécuriser notre aînée de 9 ans, il nous fallait délimiter la journée comme à l’école», relève Robert Sandoz. Du coup, un horaire a été établi pour chaque membre de la famille avec, d’un côté, un emploi du temps précis et, de l’autre, des plages de totale liberté. «Dans ces moments, on a le droit d’abattre les barrières habituelles», ajoute le comédien. «Ce matin, par exemple, on osait se gicler dans la baignoire avec des seringues remplies d’eau».

Le plus souvent, c’est la musique qui sert de défouloir. Chant à tue-tête, danse, karaoké… «Ça nous permet de bouger mais aussi de partager. Les filles nous font découvrir les chansons qu’elles ont apprises à la crèche ou à l’école, et nous, on leur passe les vieux tubes qu’on n’a plus écoutés depuis longtemps. Ces trois quarts d’heure chaque soir nous font du bien à tous.»

Son truc à lui, ce sont les Beatles. «Leur musique me fait du bien au moral et m’apaise durant cette période tout de même très anxiogène. Mais mes filles en ont marre. Elles, c’est Henri Dès et Zazie.

L’info solidaire par l’équipe d’«ARCINFO»
Dans la situation sanitaire hors normes que nous vivons, la rédaction d’«ArcInfo» est mobilisée afin d’accompagner ses lecteurs avec une information précise et fiable. Notre journalisme, professionnel et indépendant, ne bénéficie d’aucune subvention. Nous avons cependant choisi de proposer en libre accès une grande partie de nos contenus touchant aux aspects essentiels et vitaux de cette crise. Plus que jamais en cette période inédite, l’information a une valeur. Elle est produite par nos journalistes et nos photographes avec passion et engagement. Si vous souhaitez nous soutenir, vous trouverez plus d’informations sur nos abonnements en cliquant ici.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

NominationRobert Sandoz: «Créer un théâtre, c’est unique dans une vie!»Robert Sandoz: «Créer un théâtre, c’est unique dans une vie!»

CultureLe Chaux-de-Fonnier Robert Sandoz dirigera le nouveau Théâtre du JuraLe Chaux-de-Fonnier Robert Sandoz dirigera le nouveau Théâtre du Jura

3 idées entre 4 mursCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Phanee de PoolCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Phanee de Pool

Trois idées entre quatre mursCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Julien PerrotCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Julien Perrot

Top