Coronavirus

Coronavirus et achat des masques: l’armée suisse n’a pas commis de fautes graves

chargement

Conclusions Selon un audit commandé par la conseillère fédérale Viola Amherd, le mandat du gouvernement a été rempli et les masques ont été achetés au prix du marché. L’armée devra néanmoins mettre en œuvre plusieurs recommandations d’ici la fin de l’année.

 22.04.2021, 10:12
550 millions de masques avaient été commandés en quelques mois.

L’armée n’a pas acheté trop cher les masques de protection au début de la pandémie de Covid-19. C’est la conclusion d’un audit interne du Département fédéral de la Défense (DDPS) publié jeudi. Des améliorations devront toutefois être apportées d’ici la fin de l’année.

Pris d’achat trop élevé, mauvaise qualité, stock trop important: les critiques ont fusé l’année dernière sur l’achat des masques par la Pharmacie de l’armée. Au point que la conseillère fédérale Viola Amherd a commandé un audit pour faire la lumière.

Résultat: le mandat du Conseil fédéral a été rempli et les masques d’hygiène ont été achetés au prix du marché, indique le rapport. Les réviseurs ont tenu compte de la situation de crise qui prévalait à l’époque et saluent le travail effectué par les collaborateurs.

Les collaborateurs ont fourni une contribution essentielle pour éviter un effondrement du secteur de la santé en Suisse.
Les réviseurs du DDPS, dans un audit interne

«Ils ont fourni une contribution essentielle pour éviter un effondrement du secteur de la santé en Suisse et procurer du matériel de protection à la population», écrivent-ils. La révision a porté sur les prix, la qualité et les conditions des fournisseurs.

Prix liés à la crise

A l’époque la pharmacie de l’armée a dû en quelques mois commander 550 millions de masques sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique. Elle en a acheté 302 millions, dont 287 masque d’hygiène, 6 millions de KN95/N95 et 9 millions de FFP2/FFP3. Le tout pour 195 millions de francs, selon le rapport.

Concernant le prix, tout indique que le matériel a été acquis aux conditions du marché. Compte tenu de la forte demande, de l’offre limitée et de l’urgence à fournir suffisamment de pièces, il était inévitable que les prix pour le matériel médical augmentent de manière vertigineuse.

Le rapport énumère une série de recommandations. Celles-ci devront être mises en oeuvre d’ici la fin de l’année, a demandé la cheffe du DDPS. L’armée a pris acte.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Anti-gaspillageCoronavirus: l’armée revend des lots de masques et de désinfectant bientôt périmésCoronavirus: l’armée revend des lots de masques et de désinfectant bientôt périmés

PrécisionCoronavirus et terrasses: non, vous n’avez pas besoin de mettre le masque entre chaque gorgéeCoronavirus et terrasses: non, vous n’avez pas besoin de mettre le masque entre chaque gorgée

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du 22 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du 22 avril

PANDÉMIECoronavirus: vers une sortie de crise en Suisse début aoûtCoronavirus: vers une sortie de crise en Suisse début août

PandémieCoronavirus: que pourrons-nous faire lors des trois phases du plan de sortie de crise?Coronavirus: que pourrons-nous faire lors des trois phases du plan de sortie de crise?

Top