Coronavirus
 13.07.2020, 22:12

Coronavirus: Daniel Koch estime qu’il aurait fallu imposer les masques plus tôt

chargement
Daniel Koch fait part de son scepticisme.

Critiques Fraîchement retraité, Daniel Koch suit l’évolution de la pandémie avec attention. Dans une interview il revient sur l’obligation du port du masque dans les transports publics. Une mesure prise trop tard, selon lui.

L’ex-Monsieur Covid-19 de la Confédération est un retraité qui ne chôme pas. Consultant dans le privé – il intervient auprès d’associations et autres organisations essentiellement sportives pour mettre en place des plans de protection – Daniel Koch continue de suivre avec une grande attention l’évolution de la crise sanitaire. Il a donné une grande interview au Blick, dans laquelle il égratigne quelque peu le Conseil fédéral.

Au sujet de l’obligation du port du masque dans les transports en commun, il avoue être dubitatif sur le moment choisi. «Le Conseil fédéral aurait dû rendre les masques obligatoires plus tôt lors du redémarrage des transports publics.» Néanmoins, il considère que c’est une décision judicieuse. «Le facteur décisif était que la population comprenne l’enjeu.»

L’ex-directeur de la division «Maladies transmissibles» à l’Office fédéral de la santé (OFSP) ne serait-il pas en train de se contredire par rapport aux propos tenus au début de la pandémie en Suisse? Il ne cessait alors de répéter que les masques n’étaient pas utiles pour la population en général. «La question du masque est surfaite depuis le début. Il est plus important de garder ses distances que de porter un masque. Et le port d’un masque a tendance à vous faire oublier le respect des distances. Rétrospectivement, je communiquerais exactement de la même manière.»

Fermeture des écoles pas impératives

Daniel Koch a une nouvelle fois affirmé que «la fermeture des écoles n’était pas nécessaire d’un point de vue épidémiologique». Il rappelle que «dès le début, il a été dit que les enfants ne sont pas les principaux vecteurs de l’épidémie.» Toutefois, cette décision a permis de faire prendre conscience à la population de l’importance de garder ses distances, renoncer aux voyages et aux fêtes de famille.

Quant à la hausse des cas d’infection ces dernières semaines, l’ex-Monsieur Covid-19 dit ne pas être inquiet pour le moment. «Mais, en automne et en hiver, le risque d’une deuxième vague augmentera. Nous devons profiter de l’été pour faire les préparatifs nécessaires et mettre les processus en route pour y faire face», avertit-il.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PréventionDaniel Koch s’engage pour éviter les noyadesDaniel Koch s’engage pour éviter les noyades

RetraiteDaniel Koch plonge dans les eaux froides de l’Aar en costume-cravateDaniel Koch plonge dans les eaux froides de l’Aar en costume-cravate

PORTRAITCoronavirus: Daniel Koch, star nationale, tire sa révérenceCoronavirus: Daniel Koch, star nationale, tire sa révérence

PROTECTIONCoronavirus: le message de Daniel Koch suscite autant de joie que de perplexitéCoronavirus: le message de Daniel Koch suscite autant de joie que de perplexité

Top