Coronavirus
  02.09.2020, 00:01
Lecture: 4min

Coronavirus: à Zurich, une prostituée provoque la quarantaine de 50 de ses collègues

Premium
chargement
Les travailleuses du sexe craignent pour leur gagne-pain.

Pandémie A Zurich, une travailleuse du sexe testée positive a dû être recherchée par la police, puisque cette dernière ne répondait pas aux appels. Une cinquantaine de ses collègues a été mise en quarantaine. Les policiers ont subi des menaces physiques.

Une travailleuse du sexe déclarée positive au Covid-19, placée dans une chambre d’isolement d’un hôpital après avoir provoqué la mise en quarantaine d’une cinquantaine de ses collègues péripatéticiennes: voilà qui n’arrive pas tous les jours. L’opération conjointe qu’ont dû mener à Zurich la police municipale et la cellule de traçage cantonale est également peu commune. Testée vendredi, la jeune femme de 23 ans ne répondait pas aux appels. Vu le risque de contamination, la cellule de traçage a fait appel à la police municipale pour avertir...

À lire aussi...

ProstitutionCoronavirus: travailleuse du sexe neuchâteloise, Carmen n’a même plus de quoi mangerCoronavirus: travailleuse du sexe neuchâteloise, Carmen n’a même plus de quoi manger

live
MONDECoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 1er septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du mardi 1er septembre

EfficacitéCoronavirus: les laboratoires rejettent les accusations de lenteurCoronavirus: les laboratoires rejettent les accusations de lenteur

découverteCoronavirus: un paysan trouve un désinfectant naturelCoronavirus: un paysan trouve un désinfectant naturel

Top