Coronavirus
 30.04.2020, 15:20

Coronavirus: 100 militaires testent l’app de l’EPFL qui retracera les chaînes d’infections

chargement
Les militaires ont poursuivi leurs activités quotidiennes en portant le smartphone.

Grandeur nature Près de 100 militaires de Chamblon (Vaud) ont participé jeudi au test de l’application de l’EPFL et de l’EPFZ, qui mesure la distance entre les personnes. Les soldats ont échangé des cartes de visite. L’app devrait être disponible dès la mi-mai.

L’EPFL a poursuivi jeudi ses tests de l’application suisse qui devra retracer les chaînes d’infections au Covid-19. Une centaine de soldats de la caserne de Chamblon (VD) ont été réquisitionnés pour l’opération.

DP3T, pour «Decentralized Privacy-Preserving Proximity Tracing», est une application sur laquelle travaillent des chercheurs de l’EPFL et de l’EPFZ. Elle vise à déterminer la distance et le temps d’exposition entre des personnes grâce à la technologie Bluetooth. Si l’une d’elles est déclarée positive au Covid-19, ses contacts reçoivent une notification.

 

Les militaires ont porté sur eux un smartphone avec l’application. (Keystone / Laurent Gillieron)

 

Des tests ont déjà eu lieu ces dernières semaines sur le site de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne avec une dizaine de militaires, mais jamais encore avec autant de participants que jeudi à Chamblon.

«C’est un peu comme pour les médicaments. Après les tests en laboratoire, on compare avec la réalité», explique Alfredo Sanchez, chef de projet d’intégration DP3T, interrogé par Keystone-ATS.

L’idée consiste à comparer les données de l’application avec cet échange de cartes.
Alfredo Sanchez, chef de projet d’intégration DP3T

Les militaires ont été invités jeudi à mener leurs activités quotidiennes, tout en s’échangeant des cartes de visite lorsqu’ils se rencontraient. «L’idée consiste à comparer les données de l’application avec cet échange de cartes», indique M. Sanchez.

L’installation de l’application, qui devrait être opérationnelle dès la mi-mai, se fera de manière volontaire. Toutes les données sont traitées au niveau du téléphone. Ce système décentralisé offre ainsi moins de possibilités de profilage ou de hacking.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
En directCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 30 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 30 avril

On décortiqueCoronavirus – Fake news: non, le vaccin contre la pneumonie ne protège pas du virusCoronavirus – Fake news: non, le vaccin contre la pneumonie ne protège pas du virus

rechercheCoronavirus: en Chine, un vaccin expérimental se fabrique déjà à grande échelleCoronavirus: en Chine, un vaccin expérimental se fabrique déjà à grande échelle

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 29 avrilCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 29 avril

AssoupliCoronavirus: magasins, restaurants ou entraînements... ce que l'on peut faire dès le 11 maiCoronavirus: magasins, restaurants ou entraînements... ce que l'on peut faire dès le 11 mai

Top