Coronavirus
 01.04.2020, 00:01

Chasse aux dividendes ouverte

Premium
chargement
La seule restriction en vigueur pour les banques, actuellement, est la recommandation faite par la Finma, le gendarme suisse des marchés financiers: freiner la distribution de dividendes et cesser de racheter leurs propres actions.
Par par Yves Genier

CRISE L’Allemagne exige que les entreprises aidées cessent de payer leurs actionnaires. Mais pas la Suisse.

En Allemagne, les entreprises qui vont bénéficier de l’aide de l’Etat pour franchir la crise du Coronavirus se voient, depuis lundi, imposer une condition stricte: l’argent du contribuable ne doit pas aboutir dans les poches des actionnaires. Annoncée par le ministère des Finances, cette mesure sonne le glas du versement de milliards d’euros de dividendes, de rachats d’actions,...

À lire aussi...

criseCoronavirus: 750 mia d’euros pour relancer l'économie de l’Union européenneCoronavirus: 750 mia d’euros pour relancer l'économie de l’Union européenne

PandémieCoronavirus: «Le Jura s’en sort bien au regard des situations intercantonales»Coronavirus: «Le Jura s’en sort bien au regard des situations intercantonales»

live
DirectCoronavirus: quinze cas supplémentaires en 24 heures en SuisseCoronavirus: quinze cas supplémentaires en 24 heures en Suisse

ReportageNeuchâtel: la Paroisse Notre-Dame se prépare à reprendre les messes en publicNeuchâtel: la Paroisse Notre-Dame se prépare à reprendre les messes en public

aidesQuinze des 40 milliards de crédits Covid ont été attribuésQuinze des 40 milliards de crédits Covid ont été attribués

Top