Coronavirus

«C’est une année perdue»: reportage lors du dernier service à l’Auberge du chasseur à Fenin

chargement

Mesures sanitaires Les restaurants neuchâtelois ont servi leurs derniers clients de l’année ce samedi soir en raison du durcissement des mesures anti-Covid. Une troisième fermeture forcée difficile à avaler pour les bistrotiers. Reportage à l’Auberge du chasseur, à Fenin.

  27.12.2020, 17:05
Lecture: 4min
Premium
Sonny Salih, patron de l'Auberge du chasseur, aux fourneaux lors du dernier service de l'année samedi soir.

«On a l’impression de vivre un éternel recommencement.» Il est presque 23h ce samedi 26 décembre. Les clients de l’Auberge du chasseur, à Fenin, s’en vont par petites grappes, repus de leur dernier bistrot à la sauce 2020. Une année noire pour le milieu de la restauration, qui s’achève durement avec cette troisième fermeture forcée, Covid oblige.

Avant...

À lire aussi...

PandémieCovid-19: pourquoi Neuchâtel a choisi de fermer les restaurants et les barsCovid-19: pourquoi Neuchâtel a choisi de fermer les restaurants et les bars

PandémieCovid-19: les cafés, bars et restaurants neuchâtelois fermés dès le 27 décembreCovid-19: les cafés, bars et restaurants neuchâtelois fermés dès le 27 décembre

PandémieCovid-19: le Jura doit renoncer à son statut d’exception et ferme ses restaurants dès mardiCovid-19: le Jura doit renoncer à son statut d’exception et ferme ses restaurants dès mardi

live
PandémieCoronavirus: les restaurants devront fermer dès mardi, des exceptions seront possiblesCoronavirus: les restaurants devront fermer dès mardi, des exceptions seront possibles

CoronavirusCovid-19: six millions d’aide urgente du canton pour les hôteliers-restaurateurs neuchâteloisCovid-19: six millions d’aide urgente du canton pour les hôteliers-restaurateurs neuchâtelois

Top