25.06.2020, 12:00
Lecture: 5min

Première: neuf associations patronales neuchâteloises s’unissent

Premium
chargement
De gauche à droite: les quatre avocats et juristes Régine de Bosset (CNCI), Pascal Moesch (AIP), Marie-Therese Kohler Fiorellino (APIAH) et Roxane Zappella (FER-NE) ont bien épaulé les entreprises durant la crise du Covid-19.

Et maintenant… Créé à l’occasion de la réforme fiscale, un groupement informel composé de délégués de neuf organisations patronales neuchâteloises a multiplié les actions durant la crise du Covid-19. Il est appelé à perdurer.

Pour l’économie neuchâteloise, le choc provoqué par le coronavirus a été rude: «Le 100% des entreprises ont fait une demande de RHT, impactant la moitié des emplois. C’est plus que les demandes de chômage de ces 20 dernières années additionnées. Notre rôle a été très important!»

C’est d’une seule voix que s’expriment aujourd’hui neuf associations patronales du canton, réunies de manière informelle mais efficace. Face au caractère inédit de la situation et devant la complexité de la tâche, l’AIP, l’APIAH, la CIN, la...

À lire aussi...

Et maintenant?«Le théâtre et le sport peuvent-ils changer?», s'interroge le metteur en scène Denis Maillefer«Le théâtre et le sport peuvent-ils changer?», s'interroge le metteur en scène Denis Maillefer

Et maintenant?Laurent Kurth: «Nous nous attendons à des turbulences très sérieuses sur plusieurs années»Laurent Kurth: «Nous nous attendons à des turbulences très sérieuses sur plusieurs années»

Et maintenant...Covid: quel après pour la famille? Le regard du psychothérapeute Jon SchmidtCovid: quel après pour la famille? Le regard du psychothérapeute Jon Schmidt

Top