26.06.2020, 05:30

Notre sondage: les Neuchâtelois étaient confinés mais pas déprimés… et ils restent confiants

Premium
chargement
De manière générale, le semi-confinement n'a pas trop atteint le moral des Neuchâtelois, même si la peur de la maladie et le manque de relations sociales ont pesé.

Et maintenant? Comment les lecteurs d’«ArcInfo» ont-ils vécu la crise sanitaire de ces dernières semaines? Et surtout, qu’attendent-ils de l’avenir? Nous avons lancé un sondage en ligne pour tenter de répondre à ces questions. Résultat: la période n’a pas toujours été facile à supporter mais elle a eu aussi ses aspects positifs. Les Neuchâtelois restent plutôt confiants dans ce qui les attend.

Ce qui vous a le plus manqué: les relations sociales avec les proches et la famille

 

Le manque de contacts sociaux a pesé nettement plus que l’absence de sorties pour des événements sportifs ou culturels

La première question que nous avons posée à nos lecteurs portait sur les choses qui leur avaient le...

À lire aussi...

Et maintenant?«Et maintenant, tout sera différent?», l’édito de Sophie Winteler, rédactrice en chef adjointe«Et maintenant, tout sera différent?», l’édito de Sophie Winteler, rédactrice en chef adjointe

Top