Chroniques du changement

Médias et lecteurs ensemble vers le bonheur?

chargement

Entretien CHRONIQUES DU CHANGEMENT - Prof de journalisme à Neuchâtel, Nathalie Pignard-Cheynel évoque quelques médias locaux qui tentent de tisser des liens plus forts avec leur public.

 03.01.2018, 16:01
Nathalie Pignard-Cheynel, enseignante à l'AJM.

"Il faut renouer le lien entre le public et les journalistes". Pour Nathalie Pignard-Cheynel, enseignante à l’Académie de journalisme et des médias (AJM) de l’université de Neuchâtel, c'est là l’un des principaux enjeux pour les médias.

“Le lecteur est le grand absent des discussions dans les rédactions, observe-t-elle. Il est temps de montrer que le journaliste est une personne en chair et en os avec laquelle il est possible d’échanger. Cette recherche de proximité et de transparence doit être prise en considération.”

Cette proximité, certains médias locaux tentent de la retrouver à Travers des initiatives innovantes. Nathalie Pignard-Cheynel donne trois exemples

Nice-Matin: pour devenir des acteurs qui comptent

“Dans une situation d’urgence, à la suite de la reprise du groupe par les salariés, le titre a choisi une ligne éditoriale vraiment différente et assumée. Les journalistes utilisent beaucoup les réseaux sociaux au service d’un journalisme de solutions.

Ils ne se considèrent pas seulement comme des médiateurs de l’information, ils veulent aussi être des acteurs qui comptent localement et qui créent des liens avec les gens.”

Centre-France: l'innovation à tous les étages

"Dans ce groupe de presse locale dont font partie 'La Montagne' et une quinzaine d’autres titres, il y a l’idée d’insuffler de l’innovation partout, avec une logique 'bottom-up' , que ce soit dans la rédaction, au marketing ou chez les commerciaux.

À bord du van du 'coach' belge Davanac, quatre journalistes sont par exemple allés en 2015 à la rencontre d’habitants éloignés des villes, pour recréer du lien.

L’équipe travaille aussi à une meilleure collaboration au sein de l’entreprise: une sorte de réseau social a été créé en interne pour que chacun puisse amener son expertise aux autres.”

Signé Genève: les habitants ont la parole

“Ce site participatif créé par 'La Tribune de Genève' est animé par des retraités, des étudiants et des habitants qui racontent leur quotidien.

C’est du micro-local avec des reporters de quartier, un bon exemple d’un média qui donne la parole. Dans cette logique, on pourrait même imaginer d’autres formats, notamment pour des jeunes qui ont développé une nouvelle grammaire dans l’esprit des Youtubeurs.

Dans le fond, la question est de savoir quel rôle un média doit jouer dans la société locale, en plus de la transmission de l’information? Un rôle d’ouverture, d’échange? Si oui, on fait comment?”  

Une réaction? Une suggestion? Contactez-nous à l'adresse changement@arcinfo.ch

Et retrouvez toutes les Chroniques du changement sur changement.arcinfo.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Canton de NeuchâtelLa vérité du terroirLa vérité du terroir

Canton de NeuchâtelTant de tabous à leverTant de tabous à lever

Médias"Café journalistique": quand la presse locale se réinvente"Café journalistique": quand la presse locale se réinvente

Café journalistiqueCafé journalistique : quelle information locale à l’heure du numérique ?Café journalistique : quelle information locale à l’heure du numérique ?

DivertissementLe retour du grand mots croisés... le samedi!Le retour du grand mots croisés... le samedi!

Top