Chroniques du changement
 12.12.2017, 16:06

#5 Les métiers qui font nos médias - Christophe Bugnon, le chroniqueur qui n’en fait jamais trop

chargement
Christophe Bugnon au Café du coin, à la Chaux-de-Fonds.

Rencontre Mais que pense notre chroniqueur comique du média dans lequel il signe? Et qu'est-ce qui fait vibrer cet artiste boulimique? Nous sommes allés le lui demander.

Il a ses habitudes au café du Coin, à deux pas de son domicile chaux-de-fonnnier. Il vient y nourrir son corps et son esprit, dévorant les journaux du matin avec quelques tartines.

L’élégant Christophe Bugnon est un boulimique. Non content d’écrire (dans notre média ou pour les copains comiques), de jouer, de mettre en scène ou de donner des cours, il organise depuis cet automne des soirées cabarets au Cosmo, sur le Pod.

Christophe Bugnon a répondu en vidéo à quelques questions...

 

La troisième, ce mercredi 13 décembre, affiche une nouvelle fois complet, avec une centaine de spectateurs. Au programme (surprise): un jongleur poétique, un humoriste de stand-up, un danseur, un clown burlesque, un magicien, et un bluesman…

La cinquantaine triomphante

Enfant des Hauts-Geneveys, cet ex-enseignant en informatique de gestion a décidément bien fait de devenir saltimbanque à plein temps en 2001. “Je finissais un spectacle à Bruxelles à 22h et je devais donner un cours le lendemain à 8h", se souvient-il. "Je me suis dit qu’il fallait choisir, sinon la qualité des deux activités finirait par s’en ressentir.”

Pari gagné: à 50 ans tout juste, il est surbooké. Il n’y a qu’à jeter un œil sur son agenda pour s’en convaincre.

Le lundi de cette semaine-là, il apprend à des employés de la Migros à parler au micro et anime des cours d’impro. Le mardi, à son tour d’improviser sur scène, à Winterthour, et en schwyzerdütsch s’il vous plaît (“Je parle mal mais je fais beaucoup rire les Suisses allemands”).

"Je suis payé pour insulter les flics”

Mercredi, après avoir gambergé sur sa chronique pour "L’Express" et "L’Impartial", il joue le Monsieur Loyal au Cosmo. Jeudi, il se lève tôt pour finaliser sa chronique. Avec un goût certain pour l’efficacité comique. “Je vais vers une écriture plus courte, en évitant toute ponctuation inutile.”

L’après-midi, il se transforme en formateur. “Il m’arrive d’intervenir pour la police vaudoise, pour faire le méchant. Je suis payé pour insulter les flics”, s’amuse-t-il. Et le vendredi, c’est exceptionnellement relâche: direction l’Espagne pour fêter un anniversaire.

S’il ne se prend pas au sérieux, Christophe Bugnon n’est pas qu’un bouffon. “Ma pente naturelle, c’est l’humour", admet-il. "Mais ici, dans le canton de Neuchâtel, on fait vite connaissance avec les gens du théâtre contemporain, il n’y a pas de barrière. Et c’est tant mieux.”

Une certaine connivence existe aussi avec le public. “Des gens m’abordent au marché, certains me suggèrent des chroniques. Un gars est même venu glisser un dossier dans ma boîte aux lettres. Il aurait aimé que j'en fasse un article, mais ce n’était pas aussi saignant qu’il l’imaginait...” Pas grave: il trouvera bien autre chose à se mettre sous la dent pour nous faire rire samedi prochain.

Son site: http://christophebugnon.ch
Retrouvez toutes ses chroniques en cliquant ici.

Ce qu’il attend d’un média local

“De la proximité. Le site doit pusher sur de l’info régionale, pas sur l’Afghanistan. Mais le plus important, c’est de prendre le temps de l’analyse.

Par exemple, quand je lis que les trains sont en retard à cause de la neige, je ne peux m'empêcher de penser que c’est peut-être lié à la diminution du personnel des CFF.

Sur la forme, j’aime bien les grands formats avec de belles photos. Et les articles d’une certaine longueur, avec de la matière.”

Une réaction? Une suggestion? Contactez-nous à l'adresse changement@arcinfo.ch

Et retrouvez toutes les Chroniques du changement sur changement.arcinfo.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Rencontre#4 Les métiers qui font nos médias - Mais qui est Vincent L’Epée?#4 Les métiers qui font nos médias - Mais qui est Vincent L’Epée?

Portrait#3 Les métiers qui font nos médias - Michel Merz, organisateur en chef et mémoire de notre journal#3 Les métiers qui font nos médias - Michel Merz, organisateur en chef et mémoire de notre journal

Reportage#2 Les métiers qui font nos médias - Chauffeurs et porteurs, ces travailleurs de nuit#2 Les métiers qui font nos médias - Chauffeurs et porteurs, ces travailleurs de nuit

Entretien#1 Les métiers qui font nos médias - Anabelle et Vicky, journalistes, racontent l'après-«A+»#1 Les métiers qui font nos médias - Anabelle et Vicky, journalistes, racontent l'après-«A+»

Top