Christophe Bugnon se lâche
 20.12.2019, 14:00

Chronique de Christophe Bugnon: les fins damnées

Premium
chargement
Chronique de Christophe Bugnon: les fins damnées

Humour Retrouvez la chronique hebdomadaire de l’humoriste neuchâtelois Christophe Bugnon. Ce vendredi, il se lâche… sur les fêtes de fin d’année et l’an 2019.

Pour en finir une fois pour toutes avec 2019, le 31 à minuit on va se dire «Bonne année 2020». Meilleurs vœux. Puis prendre une aspirine pour combattre l’effet dévastateur neuronal de ce mauvais champagne, essayer de sortir le morceau de serpentin collé dans l’œil, enlever son chapeau pointu en carton et ses fausses moustaches (avant on pouvait dire que non, pas moi, mais maintenant il y a les selfies regrettés...

À lire aussi...

HumourChronique de Christophe Bugnon: de grâce, pas d’actionsChronique de Christophe Bugnon: de grâce, pas d’actions

HumourChronique de Christophe Bugnon: héros hicChronique de Christophe Bugnon: héros hic

HumourChronique de Christophe Bugnon: en quête de satisfactionChronique de Christophe Bugnon: en quête de satisfaction

Top