Christophe Bugnon se lâche
 14.02.2019, 05:31

La chronique spéciale Saint-Valentin de Christophe Bugnon: Le Love-cle

chargement
La chronique spéciale Saint-Valentin de Christophe Bugnon: Le Love-cle

Humour Découvrez la chronique spéciale Saint-Valentin de l’humoriste neuchâtelois Christophe Bugnon.

Le Locle mérite-t-elle vraiment le titre de capitale mondiale de la Saint-Valentin?

J’ai envie de dire oui. Il faut bien laisser quelque chose aux Loclois. Il y a des chances que la ville devienne capitale mondiale des musées des beaux-arts fermés, ce serait moins glamour. La ville risque également de se faire bientôt englober par La Chaux-de-Fonds (par fusion ou invasion, à voir) qui a envie à tout prix de redevenir la troisième ville de Suisse romande. Et aussi parce que cette capitale, tel un président Vénézuélien, s’est autoproclamée depuis de nombreuses années. Alors laissons lui la Saint-Valentin.

C’est vrai qu’il pourrait y avoir d’autres villes sur les rangs. Venise est déjà capitale de l’amour. Mais il ne fait pas tout confondre. La capitale de l’amour, c’est clair, c’est là que les gens s’aiment. Punkt. Ou punto. La capitale de la Saint-Valentin c’est plus complexe. C’est là où, une fois par année, les gens sont censés se rappeler qu’ils doivent se dire qu’ils s’aiment. Nuance. Ce n’est pas la même chose. C’est moins intense, mais Venise c’est une fois dans une vie, la Saint-Valentin c’est chaque année. Ça use.

Le Locle mérite donc bien cette fête, car tout est positif dans la Saint-Valentin.

Et s’il fallait encore défendre Le Locle comme capitale, on peut utiliser l’argument des anti Saint-Valentin (des célibataires ou des pingres, voir les deux), disant que cette fête n’est que commerciale. Un peu comme Noël mais sans les boules (quoi que). Comme il n’y a presque plus de commerces au Locle, l’argument est caduc.

Le Locle mérite donc bien cette fête, car tout est positif dans la Saint-Valentin. Cadeaux, repas, bisous. C’est l’amour sans le côté un peu vulgaire du sexe. Si vous cherchez un côté sexuel à la fête, passez votre chemin, et attendez le lendemain. Le 15 février, c’est la Saint-Claude, capitale de la pipe.

Donc merci au Locle de nous vendre un peu d’amour et de rêve. D’éclairer ses bâtiments publics en rouge (et pas seulement les salons de l’entrée de la ville, qui sont en rouge toute l’année, mais dans lesquels il y a bien peu d’amour). Et surtout, argument ultime, n’oublions pas qu’il n’y a que l’amour qui puisse pousser à faire des folies. Comme celle d’habiter au Locle.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Saint-ValentinAu Locle, quatre centenaires parlent d’amourAu Locle, quatre centenaires parlent d’amour

TraditionQuelle est l’origine de la Saint-Valentin?Quelle est l’origine de la Saint-Valentin?

SpectacleSpécial Saint-Valentin: Brigitte Rosset et Frédéric Recrosio nous parlent d’amour avant leur venue à NeuchâtelSpécial Saint-Valentin: Brigitte Rosset et Frédéric Recrosio nous parlent d’amour avant leur venue à Neuchâtel

Top