Christophe Bugnon se lâche
 25.05.2018, 14:00

Chronique de Christophe Bugnon: Azzurri qui rira le dernier

Premium
chargement
Chronique de Christophe Bugnon: Azzurri qui rira le dernier

Humour Retrouvez la chronique hebdomadaire de l'humoriste neuchâtelois sur notre site. Ce vendredi, Christophe Bugnon se lâche... sur le nouveau gouvernement italien.

J’en parlais dernièrement, tout le monde a besoin d’un peu de monarchie, même au rabais. Cette semaine ce sont les Italiens qui ont élu un Conte à la tête de l’état. On espérait que Paolo Conte nous joue «Come di, comédie» mais non. C’est Giuseppe Conte qui jouera la comédie du président du conseil.

Vous ne le connaissez pas? C’est normal. Personne ne le connaît. C’est un juriste, professeur de droit diplômé de grandes...

À lire aussi...

HumourChronique de Christophe Bugnon: tût tût tût tûûûûûûtChronique de Christophe Bugnon: tût tût tût tûûûûûût

HumourChronique de Christophe Bugnon: qui a peur du grand méchant corona?Chronique de Christophe Bugnon: qui a peur du grand méchant corona?

HumourChronique de Christophe Bugnon: le sale air de la peurChronique de Christophe Bugnon: le sale air de la peur

HumourChronique de Christophe Bugnon: les Jeux olympiques de la sagesseChronique de Christophe Bugnon: les Jeux olympiques de la sagesse

HumourChronique de Christophe Bugnon: un pied dans le buzzChronique de Christophe Bugnon: un pied dans le buzz

Top