Christophe Bugnon se lâche

C’est pas la taille qui compte, la chronique de Christophe Bugnon

chargement

HUMOUR Retrouvez la chronique hebdomadaire de l’humoriste neuchâtelois Christophe Bugnon. Ce vendredi, il se lâche sur… les festivals, petits malgré eux.

 27.08.2021, 14:00
Premium
Portrait de Christophe Bugnon sur les expressions.

Victoire

Colombier, le 07 mai 2018
Photo : Lucas Vuitel

Les festivals de ce semblant d’été furent un peu à l’image de l’effet d’une baignade au lac sur mon anatomie: rikiki. En 2021, comme on ne pouvait pas faire grand, on a fait petit. Mais c’est pas la taille qui compte.

La Plage s’est séparée en Atolls. De petites plagettes avec chacune sa scène, son bar, son stand de nourriture. C’était sympa et familial. Je me suis surpris à passer plus de temps à admirer des spectacles...

À lire aussi...

HumourVol au-dessus d’un coucou, la chronique de Christophe BugnonVol au-dessus d’un coucou, la chronique de Christophe Bugnon

Monopoly pas très poli, la chronique de Christophe BugnonMonopoly pas très poli, la chronique de Christophe Bugnon

HumourIntercosmonaute, la chronique de Christophe BugnonIntercosmonaute, la chronique de Christophe Bugnon

Top