Café citoyen
 26.06.2018, 16:49

Des psychothérapeutes neuchâtelois doivent reverser 40 à 75% de leurs revenus à un psychiatre

Premium
chargement
Les cabinets de psychiatrie n'arrivent pas à répondre aux nombreuses demandes.

Santé mentale Des psychologues-psychothérapeutes neuchâtelois dénoncent le système actuel de délégation qui les lie financièrement aux psychiatres, à qui ils doivent reverser 40 à 75% de leurs rev enus. Ils réclament l’abolition de ce modèle.

La problématique a surgi lors du dernier café citoyen d’"ArcInfo" sur les coûts de la santé: pour être remboursés par l’assurance maladie de base, les psychologues-psychothérapeutes doivent travailler dans un cabinet médical, sous la responsabilité d’un psychiatre. C’est le modèle de la délégation. Le Conseil fédéral étudiait la possibilité de changer ce modèle de remboursement, mais les réflexions ont...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top