Photographie: «Quand je rencontre un animal, j'oublie mes douleurs»

chargement

Nos lecteurs ont du talent Fou de photographie, Daniel Stauffer adore capturer «tout ce qui bouge» en image. Ce Loclois trouve dans la nature un remède à ses problèmes de santé. Régulièrement, il envoie ses clichés à "ArcInfo". Découvrez le premier volet de notre série consacrée à nos talentueux lecteurs fans de photo.

 29.07.2021, 12:58
Premium
Le photographe adore capturer les animaux en mouvement, et plus particulièrement les oiseaux (comme ce chardonneret) et les libellules.

Soignant de métier, Daniel Stauffer photographie la nature depuis plus de 10 ans. Admiratif et curieux, l’homme parle de son intérêt pour les animaux avec vivacité et émotion.

«Je me suis mis à la photographie il y a une dizaine d’années, à la suite de problèmes de santé», explique Daniel Stauffer. «Je ne pouvais plus faire de sport. Il a donc bien fallu que je me dépense autrement».

Une passion salvatrice

C’est dans la nature que le...

À lire aussi...

Série d’étéAngelika Kalt: «Je mettrais les femmes au pouvoir»Angelika Kalt: «Je mettrais les femmes au pouvoir»

La vie rêvée de…Sonia Grimm: «Le bonheur est dans l’acceptation du moment présent»Sonia Grimm: «Le bonheur est dans l’acceptation du moment présent»

Série d’étéOwelle: «Quand j’étais petite, je rêvais d’être grande»Owelle: «Quand j’étais petite, je rêvais d’être grande»

La vie rêvée de…Yann Lambiel se rêve dans la taverne de «Kaamelott» ou sur MarsYann Lambiel se rêve dans la taverne de «Kaamelott» ou sur Mars

Série d'étéBlaise Bersinger: «Je ne me projette pas dans l’avenir, ça évite des angoisses»Blaise Bersinger: «Je ne me projette pas dans l’avenir, ça évite des angoisses»

Top