De Morteau à l’Elysée: Pequignet, l’horlogerie «made in France»

chargement

Art horloger (4/5) En France, elle est l’unique manufacture à disposer de ses propres mouvements, chefs-d’œuvre d’innovation. De quoi régater avec la Suisse. Quatrième étape de notre série sur les savoir-faire horlogers chez Pequignet, fleuron de l’horlogerie française, à Morteau.

 12.08.2021, 13:00
Lecture: 6min
Premium
En France, Pequignet est la seule manufacture à disposer de son propre mécanisme, le calibre Royal, conçu en 2011. Photo Laurent Cheviet
Le 16 décembre 2020, les savoir-faire en mécanique horlogère et en mécanique d’art ont été inscrits au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco, grâce à la candidature conjointe de la France et de la Suisse. De La Chaux-de-Fonds à Besançon, en passant par Sainte-Croix, Les Brenets et Morteau, nous vous proposons une série de portraits d’artisans ou de...

À lire aussi...

Série d’étéAngelika Kalt: «Je mettrais les femmes au pouvoir»Angelika Kalt: «Je mettrais les femmes au pouvoir»

La vie rêvée de…Sonia Grimm: «Le bonheur est dans l’acceptation du moment présent»Sonia Grimm: «Le bonheur est dans l’acceptation du moment présent»

Série d’étéOwelle: «Quand j’étais petite, je rêvais d’être grande»Owelle: «Quand j’étais petite, je rêvais d’être grande»

La vie rêvée de…Yann Lambiel se rêve dans la taverne de «Kaamelott» ou sur MarsYann Lambiel se rêve dans la taverne de «Kaamelott» ou sur Mars

Série d'étéBlaise Bersinger: «Je ne me projette pas dans l’avenir, ça évite des angoisses»Blaise Bersinger: «Je ne me projette pas dans l’avenir, ça évite des angoisses»

Top