Beatrice Berrut: «Dans les gorges de la Vièze, on se croirait dans une forêt tropicale»

chargement

Sur les pas (2/6) Pour ce deuxième volet consacré à des lieux inspirants, la pianiste valaisanne Beatrice Berrut nous donne rendez-vous dans les gorges de la Vièze, à Monthey. On est à quelques minutes du centre-ville et pourtant dans un autre monde, celui de Liszt et Mahler…

 27.07.2021, 05:30
Lecture: 7min
Premium
Beatrice Berrut: «Me couper les cheveux m'a fait du bien.»

Cheveux courts, sourire espiègle… on s’attendait à une diva et l’on se retrouve face à une jolie trentenaire en jeans et baskets, les yeux rieurs, attentionnée, presque timide.

Mais une apparition ô combien glamour. Ancienne bassiste de rock, pilote d’avion et dégustatrice éclairée de whisky, la pianiste Beatrice Berrut casse avec charme et élégance tous les clichés collés aux velours rouge opéra de la musique classique.

A même le bitume

La conversation s’engage dès l’entrée des gorges de la Vièze dans les...

À lire aussi...

Sur les pas (4/6)Phanee de Pool: «Si j’avais eu la Balade de la sorcière, je n’aurais peut-être pas quitté la police»Phanee de Pool: «Si j’avais eu la Balade de la sorcière, je n’aurais peut-être pas quitté la police»

Sur les pas (6/6)Nathalie Devantay: «On se retrouve à chanter jusqu’au petit matin à Poliez-Pittet»Nathalie Devantay: «On se retrouve à chanter jusqu’au petit matin à Poliez-Pittet»

Top