Baselworld
 21.03.2019, 14:00

Des aiguilles chaux-de-fonnières qui donnent le tournis

chargement
Les drôles d'aiguilles de Muse, jeune marque vaudoise.

Baselworld 2019 Des vaudois utilisent des calibres historiques et des idées fraîches pour les combiner dans une nouvelle marque, Muse, présentée dans l'incubateur de Baselworld consacré aux projets naissants.

La jeune marque vaudoise Muse s’est installée dans «l’incubateur» ouvert à Baselworld pour accueillir les projets naissants. Son histoire part sur un coup de chance: les deux cofondateurs, Pascal Robert et Frédéric Leuba Rosa, créent des montres à partir d’un stock de composants de mouvements ETA 2776.

Ces ébauches ont échappé à la crise du quartz: «Quelqu’un qui n’a pas pu se résoudre à les jeter, comme c’était courant à l’époque, en a conservé un grand nombre», dit Pascal Robert. L’habillage soigné qu’ils consacrent à ces mécaniques historiques retravaillés compte notamment de drôles d’aiguilles.

Elles sont en fait des disques ajourés finement. Leur rotation fait varier l’allure du cadran au fil des heures. Évidemment, cette animation est encore un peu plus hypnotique lorsqu’on tourne les aiguilles grâce à la couronne. L’heure reste parfaitement visible grâce à la mise en évidence de l’un des angles des aiguilles. 


À lire aussi...

Baselworld 2019Bulgari révèle le chrono le plus fin du mondeBulgari révèle le chrono le plus fin du monde

BASELWORLD 2019Comment Baselworld compte renaître après avoir «touché le fond»Comment Baselworld compte renaître après avoir «touché le fond»

Top