29.12.2020, 19:00

«Il serait dommage que tous les efforts consentis jusqu’à ce jour soient oubliés le 31 décembre»

Premium
chargement
Daniel Favre est chargé de prévention à la police neuchâteloise.

20 ans en 2020 Tandis que quatre jeunes Neuchâtelois ont assuré à «ArcInfo» qu’ils n’allaient pas outrepasser les mesures sanitaires à Nouvel An, la police neuchâteloise se prépare, «sans inquiétude».

Daniel Favre, vous êtes chargé de prévention à la police neuchâteloise. Craignez-vous des débordements le 31 décembre?

Nous n’avons pas d’inquiétude particulière. Mais, comme chaque année, nous restons vigilants. Les mesures Covid-19 sont des éléments de plus sur lesquels nous portons notre attention.

A lire aussi: Neuchâtel: ils ont fait la noce cette année… ou pas

Quels moyens de contrôle mettez-vous en place? 

Comme de coutume, le socle sécuritaire de base est renforcé. En cas de...

À lire aussi...

Long formatEntre engagements, frustration et espoir, c'est quoi avoir 20 ans en 2020?Entre engagements, frustration et espoir, c'est quoi avoir 20 ans en 2020?

20 ans en 2020«Je suis éblouie par la maturité sexuelle des jeunes»«Je suis éblouie par la maturité sexuelle des jeunes»

20 ans en 2020Les jeunes sont-ils plus libres sexuellement que leurs parents?Les jeunes sont-ils plus libres sexuellement que leurs parents?

20 ans en 2020Les jeunes Neuchâtelois sont-ils vraiment désengagés?Les jeunes Neuchâtelois sont-ils vraiment désengagés?

Chronique«Jeunesse, lève-toi», l’air du temps de Vicky Huguelet«Jeunesse, lève-toi», l’air du temps de Vicky Huguelet

Top