Il gère des pressings écolos comme une start-up. Posez vos questions à Serhat Açig

chargement

20 ans en 2020 «Des pressings écolos aux colonies martiennes, portrait d’un jeune serial entrepreneur.» Vous avez pu découvrir la trajectoire de Serhat Açig. Posez-lui vos questions mardi 15 décembre à 12 heures, au cours de notre live Instagram.

 14.12.2020, 16:51
Serhat Açig dans son pressing écolo d'Yverdon.

Dans un an, il compte bien avoir réussi à placer son pressing écolo Egen dans les grandes villes de Suisse romande. Il ouvre d’ailleurs le prochain en mars 2021 à Neuchâtel. Dans dix ans? Il souhaiterait cultiver des légumes sans lumière et presque sans eau, de manière écologique et performante, n’importe où dans le monde. A Yverdon, où il habite, dans le Sahel, mais surtout sur Mars.

Et non, Serhat Açig n’est pas un doux dingue avec la tête dans les étoiles. Il les vise, les étoiles, mais en ayant les deux pieds bien plantés dans le terreau, celui des jeunes pousses. A 26 ans, on peut le taxer de serial entrepreneur. Car s’il dirige ses cinq pressings comme des start-up, il a également lancé il y a un an, Willka, un projet de «ferme verticale». 

Quel est son but? L’écologie est-elle vraiment au cœur de sa motivation? Un pressing peut-il vraiment être écolo, d’ailleurs? Quel est le lien entre un pressing et la culture de légumes? Posez toutes vos questions à Serhat Açig en direct, mardi 15 décembre à midi, lors de notre Insta Live @arcinfoch 

 


À lire aussi...

20 ans en 2020Des pressings écolos aux colonies martiennes, portrait d’un serial entrepreneurDes pressings écolos aux colonies martiennes, portrait d’un serial entrepreneur

Top