Canton de Neuchâtel: que faut-il privilégier pour choisir son métier?

chargement

20 ans en 2020 Deux spécialistes donnent quelques pistes à explorer pour un jeune Neuchâtelois qui n’aurait pas encore trouvé sa voie. Ils expliquent aussi comment il peut mettre toutes les chances de son côté lors de son entrée sur le marché du travail.

 16.12.2020, 05:30
Premium
Les compétences douces, ou "soft skills", jouent aussi un rôle important (photo d'illustration).

«La première chose, qui n’est pas rationnelle, c’est de faire quelque chose qui vous passionne», lance Jérôme Cosandey, directeur romand du think tank libéral Avenir Suisse. «Si vous êtes passionné, vous aurez soif d’apprendre et cela vous aidera automatiquement à développer vos forces».

Autre conseil, miser sur les langues: «Savoir l’allemand, c’est un véritable avantage en Suisse. On dit souvent qu’il faut savoir l’anglais, mais aujourd’hui tout le monde le parle», poursuit-il.

«Il est vrai qu’il vaut mieux...

À lire aussi...

20 ans en 2020Canton de Neuchâtel: quel futur pour l’emploi des jeunes?Canton de Neuchâtel: quel futur pour l’emploi des jeunes?

20 ans en 2020Canton de Neuchâtel: nos pistes pour choisir sa voie dans un monde du travail en pleine mutationCanton de Neuchâtel: nos pistes pour choisir sa voie dans un monde du travail en pleine mutation

FormationSuisse: les étudiants des hautes écoles évolueront dans un futur hybrideSuisse: les étudiants des hautes écoles évolueront dans un futur hybride

ActionsLes métiers essentiels doivent être revalorisés selon UniaLes métiers essentiels doivent être revalorisés selon Unia

Top