Réservé aux abonnés

Visite d’un zoo terriblement humain

Accompagné d’une petite amie de circonstance, Gaspard revient dans le zoo familial à l’occasion du remariage de son père. Fin, drôle et mélancolique.

02 mai 2018, 00:01
DATA_ART_12116567

Après «Douches froides» (2005) et «Happy few» (2010), deux longs métrages déjà fort prometteurs que nous n’avons pas eu l’heur de savourer sous nos latitudes, le réalisateur Antony Cordier réussit la passe de trois avec «Gaspard va au mariage», dont la grâce et la créativité tranchent sur le tout-venant de la comédie française.

En chemin pour le zoo provincial où il a passé son enfance, Gaspard (Félix Moati) embauche dans des conditions rocambolesques Laura (Laetitia Dosch), qu’il convainc de se faire passer pour sa petite amie, histoire de se préserver d’une maisonnée plutôt toxique. Le jeune ...