Réservé aux abonnés 6

Vers un tourisme éclairé

Et si on voyageait responsable?
09 janv. 2015, 00:01
data_art_8740625.jpg

Peut-on raisonnablement s'offrir un séjour de plongée aux Maldives, un trekking au Népal ou une rencontre des In diens d'Amazonie sans contribuer à la dégradation du milieu naturel et à la dilution des cultures locales? Force est de reconnaître que ce scrupule ne préoccupe guère la majorité des vacanciers contemporains, généralement plus attentifs au prix de leur forfait qu'aux empreintes générées par leur périple. En période de récession, on pourrait même dire que le souci écologique fait figure de privilège de nantis. Les voyages individuels concoctés sur mesure - forcément plus chers - ont...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois