Réservé aux abonnés

Une histoire d’abricots et d’autoroute

Jérôme Meizoz publie «Absolument modernes!», entre chroniques satiriques et écriture intime sur le pari de la modernité dans les années 1970 et 1980 dans son Valais natal. Emouvant et drôle.
28 sept. 2019, 00:01
DATA_ART_13097541

Le personnage Jérôme Fracasse écrit des chroniques sur les années où son père, comme tant d’autres, avait une confiance inébranlable dans les progrès de la médecine, pendant que sa tante posait des ventouses d’une façon résolument archaïque. Confiance dans les progrès de la médecine, de la technique, et dans un meilleur partage des richesses, alors qu’on construisait une autoroute là où poussaient jadis les beaux abricots de la famille, et que personne dans le village n’a réussi tant qu’il ne conduit pas un magnifique bolide. Pendant ce temps, «Dieu, retiré sur un alpage, préfère s’en laver le...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois