Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Le Béjart ballet fêtera son anniversaire dans un "Presbytère"

Le Béjart Ballet Lausanne (BBL) invite le public à une journée de fête gratuite le 8 juillet au Palais de Beaulieu à l'occasion de ses 25 ans.

28 mai 2012, 14:12
bejart_ballet_lausanne

Pour célébrer son quart de siècle, le Béjart Ballet Lausanne (BBL) convie le public à la fête qu'il donnera le 8 juillet au Palais de Beaulieu. Outre des animations et ateliers, le point d'orgue sera la représentation du "Presbytère n'a rien perdu de son charme, ni le jardin de son éclat".

Un concours sera organisé du 1er au 15 juin sur le site www.bejart.ch afin de désigner par tirage au sort les 1700 personnes qui assisteront au spectacle dans le théâtre. Aucune place ne sera vendue, précise la compagnie dans un communiqué.

Fort impact

Le ballet sera retransmis en direct sur un écran géant dans une salle adjacente. "C'est le ballet populaire que Maurice Béjart a créé à Lausanne. Il a eu un impact incroyable sur les jeunes et il a tourné dans le monde entier. Je souhaitais le rendre aux Lausannois", a déclaré à l'ats le directeur artistique du BBL Gil Roman.

"Presbytère" a été inspiré par la disparition de deux jeunes artistes - le leader du groupe Queen, Freddie Mercury, et le danseur étoile argentin, Jorge Donn. La musique est signée Queen et Mozart, les costumes Gianni Versace.

Univers de Béjart

Les visiteurs pourront aussi approcher de près le monde de la danse et plonger dans l'univers de Béjart. Ce moment de partage se fera avec la complicité de l'Ecole-Atelier Rudra Béjart qui fête quant à elle ses 20 ans.

Au programme, répétition de la compagnie, classe en public, percussions et démonstration de Kendo, un art martial japonais qui se pratique avec un sabre. Des élèves des écoles de la région seront également invités à participer à un cours de danse classique.

L'événement aura lieu par tous les temps. Le programme de la journée se déroulera intégralement en intérieur en cas de mauvais temps.

Fondé en six semaines

En 1987, suite à un désaccord avec le directeur du théâtre bruxellois de la Monnaie, Maurice Béjart avait dissout les Ballets du XXe siècle. Moins de six semaines plus tard, il fondait à Lausanne le Béjart Ballet Lausanne. La Municipalité de l'époque avait très rapidement pris la décision d'accueillir la troupe.

Fondée en 1992, l'école-atelier Rudra-Béjart est la seule école internationale privée gratuite au monde. Elle accueille une quarantaine de jeunes danseurs chaque année.

"C'est un challenge pour une compagnie de passer ce cap; de maintenir une activité ininterrompue pendant 25 ans, tant sur le plan de la création que des représentations", note Gil Roman.

Exercice difficile

Pendant la saison 2010-2011, le BBL a tourné avec un budget de près de 11 millions, dont cinq millions de la ville de Lausanne. La compagnie s'autofinance à plus de 50% grâce à la billeterie et aux mécènes.

Pour boucler un exercice difficile sur fond de crise économique et de franc fort, le BBL a dû sonner l'alarme l'an dernier. Il a reçu 300'000 francs supplémentaires de la part du Fonds d'équipement touristique de la région lausannoise et 500'000 francs de la Fondation Maurice Béjart.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias