Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés 7

De la fièvre de la ville à la quiétude du fleuve

12 juin 2017, 01:25
DATA_ART_11269183

Il y a mille façons de visiter la Russie. Qui choisit une croisière fluviale entre Saint-Pétersbourg et Moscou profite à la fois de la vie intense et des beautés des deux plus grandes villes du pays et du calme millénaire de la vieille Russie au rythme des lacs, fleuves et canaux qui relient les deux cités.

Saint-Pétersbourg rayonne de toutes ses merveilles architecturales. Pas une rue du centre qui n’ait son palais, pas un quai sans un monument mondialement connu. Et les alentours ne démentent pas l’impression, avec résidences d’été et églises somptueuses. On se trouve bien dans une ville royale, impériale même, puisque la cité des bords de la Neva doit son existence et les prémices de sa prestance au tsar Pierre Ier, dit le Grand autant pour sa taille de 2,04 mètres que par l’importance de son règne. Ses successeurs n’ont eu de cesse d’embellir la ville de...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias