Musique: Frances Bean, la fille de Kurt Cobain, n'aime pas la musique de Nirvana

En promo pour le documentaire "Montage of Heck", consacré à son père Kurt Cobain, Frances Bean avoue qu'elle n'aime pas la musique de Nirvana.

09 avr. 2015, 12:10
Frances Bean Cobain, ici avec sa mère, Courtney Love, a produit le documentaire sur son père.

"Montage of Heck", c'est LE documentaire de ce début d'année. Son sujet? Kurt Cobain, icône de la scène grunge de années 90, leader charismatique du groupe Nirvana qui a vendu des millions d'albums et qui en vend encore aujourd'hui, 21 ans après le suicide de son chanteur.

C'est sa propre fille, Frances Bean, fruit de son union tourmentée avec Courtney Love, qui a produit le film. Elle est actuellement en tournée promotionnelle et elle a accordé ce mercredi une interview au magazine Rolling Stone. "S'il avait vécu, j'aurais eu un papa. Et ça aurait été une expérience incroyable". La jeune femme parle bien évidemment de sa vie sans père, mais elle raconte aussi - et c'est ce qui retient l'attention des médias ce jeudi - qu'elle n'apprécie pas vraiment la musique de Nirvana.

C'est ce qu'elle répond à la question: "Vous vous souvenez de la première fois que vous avez écouté un disque de Nirvana, en sachant que c'était votre père?"

Frances poursuit: "Je préfère Mercury Rev, Oasis ou Brian Jonestown Massacre. Je ne suis pas vraiment intéressée par la scène grunge. Mais "Territorial Pissing" est une putain de chanson et "Dumb", je pleure à chaque fois que je l'entends. C'est un résumé de la perception que Kurt avait de lui-même, quand il était drogué, quand il ne l'était pas et qui ne voulait pas être la "voix d'une génération".

Frances n'avait que 2 ans quand Cobain s'est donné la mort. Elle ne l'a donc pas connu. 

Mais elle ne se sent pas mal à l'aise de ne pas aimer sa musique. "J'avais environ 15 ans quand j'ai réalisé qu'il était incontournable. Même quand j'étais dans ma voiture, il était à la radio. Il est immense et notre culture est obsédée par les artistes morts. (...) Il est même devenu plus grand après sa mort que de son vivant."

La jeune fille n'apprécie pas ce genre de monument du rock des années 90, même à la sauce acoustique:

 

Et que dire du tubissime "Smells like teen spirit"?

 

La bande-annonce du documentaire: