«Mon couronnement»

30 janv. 2010, 13:42

Arrivé à quatre-vingts ans, un vieux scientifique se voit récompensé pour une découverte dont il ne se souvient même plus. Alors que la cérémonie des honneurs se rapproche, le passé en fait de même. Entre les obligations - s'acheter un costume neuf, rencontrer des journalistes -, et les envies - renouer avec un camarade de jeunesse, penser à sa sœur disparue -, notre homme se voit presque obligé de vivre. Vivre encore alors qu'il voudrait que la mort vienne plus vite pour lui éviter ce regain d'activités dont il se pensait détaché.

Véronique Bizot, dont «Mon couronnement» est le premier roman, se met avec une aisance surprenante dans la peau d'un vieil homme. Elle décrit de façon magistrale les absurdités de la vie et la vanité des hommes. Son écriture ironique et douce-amère, sa finesse et son style juste font de ce tout petit ouvrage un très grand livre. Et même s'il ne faut pas crier au chef-d'œuvre trop vite, on est là en présence d'un très grand auteur.

«Mon couronnement»
Véronique Bizot
Ed. Actes Sud
108 pages