Lidl présente des excuses

30 mars 2008, 12:00

Le discounter allemand Lidl a fait hier son mea culpa après la révélation cette semaine de ses pratiques de surveillance de ses salariés, et s'est excusé auprès de ceux-ci et de ses clients, dans un communiqué diffusé sur son site internet.

«Si les salariés se sentent discrédités et personnellement blessés par les pratiques, Lidl le regrette et s'en excuse expressément», selon ce communiqué. «L'entreprise leur assure que cela ne va pas se reproduire», ajoute le groupe qui prie ses clients de lui maintenir leur confiance.

L'hebdomadaire «Stern» avait révélé mercredi la présence de caméras miniatures dans certains magasins Lidl, qui surveillaient les salariés à leur insu, ainsi que l'existence de «plusieurs centaines de pages» de rapports sur leurs faits et gestes, par exemple leurs passages aux toilettes, ou leurs conversations privées pendant leurs pauses.

Lidl admet avoir confié des missions de surveillance de certaines de ses filiales à des cabinets de détectives privés car «le vol et les pertes de stocks sont dans l'ensemble du commerce de détail un gros problème». Incriminant les détectives en question pour les pratiques peu orthodoxes mises en ?uvre, la société promet de «ne plus engager de détectives à l'avenir».

Le groupe est présent dans 23 pays avec plus de 7000 magasins, dont la majorité en Allemagne. /ats-afp