Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les mésaventures de Tintin

A Fribourg, le reporter à la houppe s'affranchit d'Hergé.

28 juin 2013, 00:01
data_art_7177559.jpg

Fribourg: Bibliothèque cantonale et universitaire, rue Joseph-Piller 2, jusqu'au 26 octobre, lu-ve 8h-22h, sa 8h-16h.

Pauvre Tintin! Il avait survécu à Rastapopoulos, à Al Capone, à la peine capitale, il avait crié " Vive Alcazar " sous la junte de Tapioca, il s'était enfui des geôles de Bordurie et des cachots de l'Union soviétique; il s'apprêtait à couler une vieillesse heureuse, entre le 26, rue du Labrador et Moulinsart, et voici qu'on le ressuscite, qu'on le dépêche, qu'on le détourne du droit chemin.

En 2002, selon les "Trésors de la bande dessinée", on recensait 63 aventures clandestines: Tintin était parti au Honduras, en Suisse, en Irlande, il avait prêté ses services aux Sandinistes et aux activistes de l'IRA; on lui avait prêté une vie sexuelle, tantôt avec l'inévitable Castafiore, la seule femme de son univers, tantôt avec le capitaine Haddock, son vieil ami qui, pour lui, avait bravé l'Himalaya... Pauvre...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias