«Les colons de Catane»: Négoce et développement

En 1995, un jeu marquait un tournant dans le monde du jeu de société: «Les colons de Catane». Des règles claires et simples, une très forte interaction entre les joueurs - négocier avec ses concurrents - et des parties tendues, passionnantes et variées font de ce jeu un succès depuis plus de 12 ans. Que ce soit pour une partie entre adultes ou avec des enfants, la convivialité s'installera à votre table.

31 mars 2008, 12:00

Lors de la mise en place du jeu, une île est constituée au moyen de tuiles hexagonales. Des petites maisons en bois, des cartes de ressources, des cartes de développement, deux dés viennent compléter ce matériel. Chacune des tuiles de l?île montre un type de terrain (forêt, champ, prairie, carrière ou montagne) et sera numérotée au moyen de petites plaquettes. L?histoire commence: vous êtes des colons qui viennent de s?installer sur la petite île imaginaire de Catane. Votre but: vous développer plus rapidement que les colons adverses en atteignant dix points de victoire (en construisant une colonie, une ville, grâce à des cartes développement ou en ayant la plus longue route).

A son tour, le joueur actif va lancer deux dés et déterminer ainsi quels terrains produisent des marchandises (bois, foin, laine, brique et pierre). Puis le joueur actif pourra négocier librement et développer sa colonie autant qu?il le souhaite en payant les ressources nécessaires (par exemple, construire une route coûte un bois et une pierre; construire une colonie équivaut à un bois, une brique, un foin, une laine).

Seules les colonies qui bordent les terrains désignés par les dés reçoivent des marchandises, ce qui va créer pour chacun des excès de certaines matières et des pénuries d?autres. Il faudra donc obligatoirement troquer avec les autres joueurs. De petites subtilités viennent ajouter de l?ambiance autour de la table: un «brigand» qui permet de voler une carte ressource et bloquer la production d?un terrain, des cartes «développement» qui ont des effets variés (constructions gratuites, protection, points de victoire), la prise de certains emplacements pourra gêner les adversaires car les colonies doivent toutes êtres distantes d?au moins deux routes...

Ce jeu constitue une valeur sûre qui procurera de nombreuses heures de divertissement.

«Les colons de Catane» Par Klaus Teuber. Pour 3 à 4 joueurs dès 10 ans (extension pour 5-6 joueurs en option) Ed. Kosmos/Filosofia Durée : 60 à 90 minutes