Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les barbus font perdre plusieurs milliards de francs à Gillette

De plus en plus d’hommes à travers le monde portent une barbe. Mauvaise nouvelle pour la marque Gillette qui a accusé un repli de ses ventes et a perdu beaucoup d’argent.

07 août 2019, 10:36
La mode des barbes mène Gillette à sa perte. (illustration)

Propriétaire de la marque Gillette, la société Procter&Gamble a perdu plus de 5 milliards de francs au cours du quatrième trimestre 2018-2019. La principale cause de cette perte: la mode des barbes longues, comme celles que portent les Hipsters, rapporte le site Quartz

«Le fait de se raser de moins en moins souvent a rétréci le marché des rasoirs et lames dans les pays développés», constate le directeur financier de la compagnie John Moeller.

 

 

Les normes ont évolué

Cela fait depuis 2010 que Gillette connaît des difficultés, notamment aux Etats-Unis où les normes en termes de rasage ont évolué. «Aujourd’hui, les hommes ne sont pas jugés négativement lorsqu’ils ne se rasent pas. Ce n’est plus considéré comme paresseux ou irrespectueux», déclarait en 2018 à CNN un vice-président de Gillette.

Selon les données d’Euromonitor, le marché américain des produits de rasage a diminué de plus de 11% au cours des cinq dernières années, précise le site MarketWatch

 

 

Pour sauver la mise, Gillette a tenté d’attirer une clientèle féminine, notamment en diffusant un spot publicitaire surfant sur la vague #MeToo en janvier dernier. Mais cette publicité n’avait pas plu en raison de son côté moralisateur. Un autre spot, diffusé en mai, mettait en scène un homme apprenant à son fils transgenre à se raser. Là aussi, la stratégie de communication de la marque avait fait parler d’elle, souvent en mal. 

 

Votre publicité ici avec IMPACT_medias