Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le poulet de Gruyère raconté par Emmanuel Haar

(2/5) Pas étonnant qu’on le trouve sur les grandes tables de Suisse, le poulet pattes noires de Gruyère n’a rien à envier à son cousin de Bresse aux pattes bleues.

14 août 2018, 00:01
DATA_ART_12327968

Plus de quinze ans qu’il élève le poulet pattes noires de la Gruyère. «On l’appelle aussi le cou nu à pattes noires si on veut être plus précis», souligne Emmanuel Haar, éleveur de volailles à Epagny.

Dans sa ferme, joliment nommée La Belle Luce, il se consacre à cette race particulière ainsi qu’à la production d’œufs et ponctuellement de pintades et de dindes. Il distribue également d’autres volailles et produits dûment sélectionnés par ses soins, et aussi des produits élaborés en Suisse et mis au point en collaboration avec des grands chefs. «Cailles, pigeons et canards sont issus d’élevages de petits artisans en France qui respectent la protection des animaux et garantissent des élevages d’animaux en harmonie avec la nature.»

Chez Emmanuel Haar, les volailles trottinent dans l’herbe durant la journée et sont rentrées pour la nuit pour échapper aux renards. Elles sont nourries exclusivement avec des matières premières...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias