Réservé aux abonnés

Le Guggenheim, musée mondial

L'institution américaine multiplie les "filiales". Analyse d'un phénomène.

20 août 2012, 00:01
data_art_6306519.jpg

Guggenheim, le nom résonne comme l'étendard de l'architecture moderne, comme l'art de l'Amérique à faire valoir sa culture à l'étranger. A New York, le Guggenheim de Frank Lloyd Wright (1959) est le sanctuaire de Kandinsky. Il a été, depuis, la cathédrale du vidéaste Bill Viola en 2002, le parfait terrain de jeu en spirale de Matthew Barney, le faune de l'art contemporain, en 2003, la rampe vers le succès du Chinois Cai Guo-Qiang, avec sa horde de loups en marche et son mobile en mikado de vraies voitures, en 2009.

A Bilbao, le Guggenheim de Frank Gehry (1997) est une star américaine, espagno...