Le festival se veut plus populaire

16 avr. 2008, 12:00

Présentée hier, l'édition 2008 du festival de la bande dessinée Sismics de Sierre se veut plus populaire que les millésimes précédents. Les lieux choisis et le concept de la manifestation devraient attirer davantage de monde que l'an dernier.

La «popularisation» se manifestera, notamment, par la présence d'Ankama, important éditeur de mangas. Ankama est venu au manga par le biais du jeu vidéo en ligne «Dofus». Sur internet, il réunit actuellement une communauté de plus de sept millions de joueurs.

Sur une surface de près de 2000 m², le festival se déroulera du 22 au 25 mai, mais les expositions demeureront ouvertes jusqu'au 30 juin. Pour la première fois depuis 2005 le festival sera payant. Mais depuis son renouveau, la manifestation a pris de l'ampleur. Elle avait attiré 4500 personnes en 2005. L'an dernier plus de 12 000 visiteurs avaient fait le déplacement. Avec 11 expositions, 30 concerts en soirée, un budget de 700 000 francs et l'appui de 500 bénévoles, le festival a pris son rythme de croisière. / ats