La TSR regagne du terrain

Après plusieurs années d'érosion ou de stagnation de ses parts de marché, la Télévision suisse romande (TSR) a regagné du terrain en 2005. La chaîne romande a progressé en terme d'audience aussi bien sur le prime time que sur l'ensemble de la journée.

24 janv. 2006, 12:00

En 2005, la TSR a récolté 31,6% des parts de marché (pdm) sur la journée de 24 heures, contre 30,3% l'année précédente. Sur le prime time (18h-23h), elle a également progressé de 1,3 point pour atteindre 38,1% des pdm. «2005 a été un excellent cru pour la TSR», s'est félicité hier le directeur Gilles Marchand devant les médias.

Ce score a été obtenu grâce à la complémentarité entre les deux chaînes de la TSR. TSR2 a poursuivi sa progression grâce aux exploits des sportifs suisses, très suivis par les Romands. En totalisant 6,2% de pdm, contre 5,7% en 2004, le second canal passe devant la chaîne France 3, en perte de vitesse (5,6%).

Le concurrent le plus sérieux de la TSR demeure TF1. Le directeur des programmes Yves Ménestrier s'est spécialement réjoui de la progression de 1,7 point auprès des jeunes adultes. /ats