La photographie selon Carlo Valesecchi

01 mai 2009, 04:15

Le Musée de l'Elysée se met en cinq. Il propose un bouquet de cinq expositions de photo dès samedi à Lausanne. La principale, «Lumen», met en lumière l'Italien Carlo Valesecchi dont le travail subtil révèle les beautés cachées de l'industrie.

D'emblée, ses tirages en imposent. Ils mesurent jusqu'à 3 mètres de long sur près de 1,8 mètre de haut. «Jamais me semble-t-il l'Elysée n'a exposé autant de grands formats. Il y en a 35», explique la conservatrice Nathalie Herschdorfer.

L'événement se situe ailleurs cependant. «Il s'agit de la première exposition de Carlo Valesecchi dans un musée», souligne la conservatrice. «C'est un premier bilan d'une œuvre cohérente et forte notamment dans l'utilisation particulière de la couleur.»

Né en 1965, Carlo Valesecchi ne réalise que de la photo industrielle sur mandat de grandes entreprises. Il travaille de façon très traditionnelle avec des appareils utilisant de très grands négatifs. Pas question pour lui de céder à la technologie numérique.

«Il donne une vision tendre du monde de l'industrie. Ses images séduisent par l'aspect irréel qui s'en dégage. L'objet devient parfois quelque chose d'abstrait et cette tendance à l'abstraction s'affirme avec les années», note la conservatrice. «Même ses paysages ont quelque chose de manufacturé.»

L'artiste propose aussi une installation réunissant 160 formats moyens, des photos de fruits et légumes placés sous un éclairage au néon. /ats

Lausanne, Musée de l'Elysée, jusqu'au 14 juin. Ouvert mardi au dimanche de 11h à 18 heures. www.elysee.ch

La photographie selon Carlo Valesecchi