Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Japonais friands d?art suisse

25 nov. 2007, 12:00

Le public japonais, friand d'art suisse, aura pour la première fois l'occasion de voir des tableaux d'Albert Anker. Dès le 1er décembre, une centaine de ses ?uvres seront accrochées à Tokyo, toutes issues de collections suisses, dont celle de Christoph Blocher.

Patronnée par l'ambassade suisse au Japon, la rétrospective a été conçue par le Bunkamura Museum of Art de Tokyo et le Kunstmuseum de Berne. Pro Helvetia a versé 80 000 francs pour les frais de transport et d'assurance des toiles, qui proviennent toutes de musées et collections privées suisses. «Une somme considérable» pour la fondation culturelle, a commenté son porte-parole Daniel Papacella. Même si elle paraît minime par rapport au budget global de 1,3 million de francs.

Les Japonais s'intéressent beaucoup à l'art suisse, explique Daniel Papacella. Pro Helvetia, qui a organisé le programme culturel suisse en marge de l'exposition universelle d'Aichi en 2005, en sait quelque chose. L'exposition «La montagne dans l'art suisse», conçue par le Kunsthaus d'Aarau, a eu «un succès fou». Sacrées au Japon, les montagnes exercent un attrait particulier sur les Japonais. Mais les ?uvres intimistes d'Albert Anker ont aussi de quoi conquérir leurs c?urs. / ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias