Il laisse son homophobie au vestiaire

14 avr. 2008, 12:00

Le chanteur de reggae Bounty Killer a tenu parole vendredi soir à Fri-Son: il s'était engagé à ne pas exprimer de haine antigai lors de son concert à Fribourg. En Allemagne, une plainte pénale a été déposée contre le Jamaïcain qui dans certains de ses textes lance des appels au meurtre d'homosexuels. /ats