Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Il a semé la graine, il récolte

25 févr. 2008, 12:00

Sacré meilleur film de l'année «La graine et le mulet», une chronique familiale humaniste signée par Abdellatif Kechiche, a surpris vendredi en obtenant également le prix du meilleur réalisateur. Mathieu Amalric et Marion Cotillard ont été distingués comme meilleur acteur et meilleur actrice.

Déjà lauréat du prix Louis-Delluc 2007 et du Prix du jury au dernier Festival de Venise, «La graine et le mulet», troisième film du Franco-Tunisien Abdellatif Kechiche, 47 ans, a aussi reçu les césars du meilleur scénario original et du meilleur espoir féminin, décerné à Hafsia Herzi, 21 ans, lors de la 33e cérémonie des récompenses les plus prestigieuses du cinéma français, décernées vendredi soir au théâtre du Châtelet à Paris.

Vu par 700 000 spectateurs en France, «La graine et le mulet» raconte à la façon d'une palpitante épopée l'ouverture, par un ouvrier licencié des chantiers navals, d'un restaurant de couscous de poisson sur un vieux rafiot. Sans surprise, «La môme» a remporté le césar de la meilleure actrice, décerné à Marion Cotillard, 32 ans. «Tu as changé ma vie, ma vie d'actrice, ma vie tout court, tu as écrit le plus beau rôle du monde», a lancé Marion Cotillard, très émue dans sa robe pêche à Olivier Dahan, absent vendredi.

Dure déception pour Claude Miller qui signait un film très personnel: onze fois nommé, «Un secret» a dû se contenter du césar du meilleur second rôle féminin, attribué à Julie Depardieu. Absent pour cause de tournage du dernier James Bond où il incarne le méchant, Mathieu Amalric, 42 ans, a lui remporté son second césar du meilleur acteur grâce à son rôle d'homme paralysé dans «Le scaphandre et le papillon» de Julian Schnabel. /ats-afp

Votre publicité ici avec IMPACT_medias