Votre publicité ici avec IMPACT_medias

En visionnant la vidéo de sa descente, une snowboardeuse découvre qu'elle a été poursuivie par un ours

Inconsciente du danger qu'elle encourrait, quelle ne fut pas la frayeur de cette jeune snowbordeuse en découvrant avoir été poursuivie par un ours durant une descente. La vidéo est incroyable... au point où des internautes sceptiques dénoncent un trucage.

13 avr. 2016, 10:16
Certains internautes estiment que l'ours n'est pas réaliste.

Habituellement, les risques des sports d'hiver peuvent être les chutes, les collisions, les avalanches, mais en tout cas pas les animaux sauvages... C'est pourtant à l'un d'eux, et pas le moindre, qu'une Australienne a échappé samedi.

Sur une piste à Hakuba au Japon, Kelly Murphy s'apprête à descendre la piste en solo. Comme beaucoup de riders, la jeune femme décide de se filmer à l'aide d'une caméra au bout d'un stick. Détendue, elle chausse son snowboard, réajuste son équipement, enfile ses gants, et se lance. 

C'est à 0:37 qu'une vision effrayante apparaît subitement sur l'image pour disparaître aussitôt. Une hallucination, sans doute. Mais voilà qu'à 0:50 et à 0:56, la première impression se confirme. Un ours a pris en chasse Kelly, et coure pour tenter de la rattraper.

 

 

La fille de 19 ans, totalement inconsciente du danger qu'elle encourt, chantonne un morceau de Rihanna qu'elle écoute dans son casque audio. À 1:00, alors que la rideuse prend de la vitesse en entamant une forte pente, l'ours décide d'abandonner la course et disparaît dans la brume. 

Ce n'est qu'en visionnant sa vidéo que Kelly découvre avoir été la proie de ce grand prédateur et y avoir échappé belle. "J'ai failli être dévorée! Soyez prudents les gens!!!", s'exclame-t-elle en commentaire à la vidéo postée dimanche sur Youtube.

Vraie vidéo ou trucage?

Cette séquence a créé un énorme buzz sur la Toile. Elle est si incroyable que plusieurs internautes l'ont analysée en détails pour vérifier sa véracité. Certains ont crié au trucage, pointant du doigt les grognements trop stéréotypés du prédateur et l'aspect non réaliste de celui-ci.

Si des ours noirs agressifs envers les humains ont bien été rapportés dans cette région du Japon, celui de la vidéo ne correspondrait pas à la même race, relaie le site Mashable. Selon les sceptiques, il s'agirait donc d'un montage vidéo pour créer le buzz.

Kelly Murphy continue à soutenir que son histoire est réelle. "J'ai vraiment été effrayée en visionnant ma vidéo!", a-t-elle confié au média 9News. Si son histoire est vraie, la jeune femme a eu une chance incroyable. Si elle s'était attardée quelques secondes de plus, elle aurait pu ne jamais terminer la descente de cette piste.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias