Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Dominique A, la déception à la hauteur de l'attente

CHAPITEAU

19 juil. 2012, 00:01
18.07.2012. Nyon. Paléo. Chapiteau. Dominique A. Photo Audrey Piguet

L'idée était prometteuse, mais au final elle s'est révélée décevante. Dominique A était accompagné de musiciens que l'on n'a pas pour habitude de voir sur les scènes rock: un flûtiste, un hautbois, un clarinettiste... Encore fallait-il les entendre tant les pauvres étaient étouffés par les guitares, la batterie et le clavier. Leurs partitions étaient autant couvertes que les musiciens étaient confinés à l'arrière de la scène.

Charisme

Au final Dominique A s'est révélé être la première déception du festival. Pourtant il incarne l'élégance. Artiste honnête, il mène une carrière sans concession, ne cédant jamais à la facilité. Il avance tout en cherchant, toujours inspiré, ne se contentant jamais des acquis, en homme pointilleux et curieux. Sous le Chapiteau, il est vrai que l'on ne voyait que lui, l'homme habillé tout de noir, longue silhouette. Sa présence hypnotise quand ses bras dessinent des arabesques dans les airs.

Il émane de cet...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias