Réservé aux abonnés

Détox au pays de Balagne

Avec ses charmes multiples, l'île de Beauté reste la préférée des Suisses.
07 août 2015, 15:34
data_art_9249757.jpg

La Balagne? Au tournant du XVe siècle, les voyageurs érudits pouvaient se référer à l'ouvrage d'un certain Agostino Giustiniani, auteur de "Dialogo nominato Corsica", une sorte de guide touristique avant l'heure.

Ce monseigneur y décrit ainsi la partie septentrionale de l'île de Beauté: "En s'éloignant d'Ostricone - où il y a une tour - on trouve une suite d'écueils fort dangereux; puis la plage de Losari, avec un ruisseau appelé Regino; l'île-Rousse ou l'île d'Or, asile ordinaire des corsaires (...). La Balagne est un pays où les moeurs sont douces (...), le sol produit des céréales, de l'o...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois